L’entreprise

Qui sommes-nous ?

La société Triple A accompagne et conseille les dirigeants d’entreprise dans les opérations d’acquisition et de cession de PME. Les experts qui composent l’équipe accompagnent et conseillent depuis de nombreuses années les dirigeants dans leurs opérations stratégiques de haut de bilan :

  • Croissance externe,
  • Rachat par une personne physique,
  • Cessions partielles ou totales du capital.

Le savoir-faire de Triple A est basé sur l’expertise de chacun de ses membres en matière de transaction de sociétés. Chez Triple A, tous les interlocuteurs sont expérimentés afin de vous accompagner de façon efficiente.
Toutes les actions suivent un processus rigoureux, ayant pour unique objectif de faire aboutir de manière optimale, chacune des opérations qui sont confiées à Triple A.

Découvrez L'équipe Triple A

Me contacter
Me contacter
Me contacter
Me contacter
Me contacter
Me contacter
Me contacter

Avec Triple A, à chaque nouveau départ, les questions que vous vous posez

La garantie d’actif et de passif est une garantie qui engage le vendeur à indemniser l’acquéreur en cas de baisse de l’actif ou d’augmentation du passif suite à la reprise, mais dont les causes seraient antérieures. Par exemple, si l’entreprise est redressée suite à un contrôle fiscal postérieur à la cession et que le redressement porte sur la période antérieure à la cession, l’acquéreur peut faire jouer la garantie et demander réparation au vendeur du préjudice subi. Les GAP sont généralement plafonnées, assorties d’une franchise ou d’un seuil de déclenchement.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

La recherche de financements s’effectue en plusieurs étapes :

  • Etablissement d’un business plan et étude de la faisabilité financière
  • Définition d’un schéma juridique et du montant des apports (attention au respect des critères de la BPI !)
  • Etablissement d’un dossier de financement
  • Transmission du dossier aux capital-investisseurs/business Angels/Love money
  • Transmission du dossier aux banques ainsi qu’à la BPI
  • Transmission du dossier aux aides et associations régionales

Ces différentes étapes s’appliquent principalement aux particuliers qui souhaitent reprendre une entreprise. En effet, les sociétés ont généralement moins de difficultés à financer leurs opérations de croissance externe. Pour obtenir davantage de précisions, merci de nous contacter.

La croissance externe a un certain nombre d’avantages et d’inconvénients par rapport à la croissance organique. On voici quelques-uns :

Avantages :

  • Mise en place de synergies
  • Croissance rapide
  • Acquisition de nouveaux savoir-faire
  • Travailler avec une clientèle fidélisée
  • Travailler avec des salariés directement opérationnels

Faiblesses :

  • Risque financier
  • Difficultés organisationnelles (choc des cultures)

Pour vos projets stratégiques, contactez-nous pour discuter des meilleures solutions à adopter.

La valorisation d’une entreprise est un exercice compliqué. En effet, l’application de méthodes de valorisation est souvent hasardeuse et les valeurs obtenues hétéroclites et éloignées des valeurs de marché. Car en effet, c’est bien de cela dont il est question : la valeur d’un bien est sa valeur de marché et tout autre valeur n’est que spéculation.

Mais comment connaître la valeur de marché lorsque la société n’est pas côtée ?

Pour définir le prix de l’offre, il faut connaitre l’état de la demande et il existe alors 2 solutions :

  • Mettre sa société sur le marché et observer les prix qui sont proposés (ce qui génère une perte de temps pour vous et l’acheteur si vous ne souhaitez pas vendre)
  • Faire appel à des experts qui connaissent le marché de l’acquisition/cession et pourront vous indiquer le prix qu’un acheteur est susceptible de vous proposer.

Vous aurez alors une bonne estimation de la valeur de votre entreprise. Contactez-nous pour obtenir d’avantage d’informations à ce sujet.

Pour un acheteur, se porter acquéreur d’une entreprise familiale est potentiellement risqué. En effet, on ne retrouve pas dans toutes les entreprises à caractère familial, une organisation de gestion autonome. Cette situation peut découler d’une taille insuffisante, mais aussi de la personnalité ou du mode d’organisation du cédant.

En l’absence d’une répartition claire des tâches et des responsabilités entre plusieurs cadres de l’entreprise cédée, l’acheteur se trouve potentiellement devant un vide important à combler en l’absence du patron vendeur.

Face à une organisation centrée sur un seul ou sur quelques hommes, il n’est pas rare de voir l’acheteur subordonner son offre à la présence continue des acteurs clés pendant une période transitoire de 1 à 3 ans. Cette période est mise à profit pour transférer progressivement la connaissance et la responsabilité reposant sur un nombre réduit d’épaules à d’autres intervenants qui restent actifs dans la société. L’acheteur peut même partiellement lier le règlement du prix au déroulement de cette période de reprise.

Afin d’éviter de donner des motifs de crainte à l’acheteur, voire de le décourager complètement, il est nécessaire de préparer la cession de son entreprise en formalisant la gestion et les délégations afin de rendre l’entreprise facilement transmissible. D’une manière générale, il est important pour le cédant de rendre sa structure plus autonome avant la cession en déléguant davantage ce qui aura pour effet de rassurer l’acheteur quant à l’Intuitu Personae du cédant.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

Une cession n’entre pas dans le champ de l’activité courante de l’entreprise. Cela implique le recours à des connaissances et à des aptitudes dont l’entreprise concernée ne dispose pas forcément.

A ce titre, le recours à des conseillers permet d’avoir à disposition des professionnels dont l’expérience cumulée sur le seul sujet du transfert d’activité excède souvent celle disponible dans l’entreprise.

Par ailleurs, ils apportent une vision extérieure, plus objective, qui vient généralement tempérer l’idée de prix du dirigeant, souvent influencée par des éléments d’ordre affectif.

Mais ce n’est pas là le seul apport des conseillers ; le processus de cession d’activité est, certes complexe, mais également souvent long et donc chronophage pour les cadres de l’entreprise impliqués. C’est déjà partiellement le cas lorsque l’entreprise a recours à des conseillers externes. Ce sera pire si l’entreprise gère l’ensemble de la transaction par elle-même.

Le temps consacré par les gestionnaires à la transaction de vente n’est plus disponible pour assurer la gestion quotidienne de l’entreprise. Dans les phases plus intenses du processus de cession ou face à des processus qui s’enlisent, cette situation peut même devenir préjudiciable à la performance de l’entreprise, voire mettre en péril les résultats.

Une telle situation risque de faire baisser le prix convenu dans la mesure où les résultats ne seraient plus conformes aux annonces initiales ou carrément remettre en question l’intérêt que l’acheteur peut porter à l’entreprise.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

Besoin d'être guidés ?

Vous vous questionnez sur votre avenir ?  Vous souhaitez être accompagnés dans vos projets de cession ou d’acquisition, ou tout simplement souhaitez de plus amples renseignements ? N’hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Dites nous tout.






En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande de démo et de la relation commerciale qui peut en découler.